FANDOM



Cherchez vous le sortilège nommé Re_birthday?
« Quand je me suis réveillé, j'étais seul dans une pièce maculée de noir. »
―Garçon inconnu

Re_birthday ou Re_anniversaire ou encore Re_naissance est une chanson publiée par Akuno-P le 27 décembre 2008. Il s'agit de la quatrième chanson de la série Clockwork Lullaby, illustrant le réveil et l'emprisonnement d'un garçon non identifié.

IntrigueModifier

L'histoire commence lorsqu'un garçon se réveille seul dans une pièce sombre dotée d'un mécanisme d'horlogerie au plafond. Ne pouvant voir, il entend alors une voix qui dit qu'il va rester là pour l'éternité et commence à se souvenir de tout le mal qu'il a fait. Il découvre que ses bras sont menottés avec des menottes rouges, comme le rouge du sang versé et qui a coulé par sa faute, et que ses chevilles sont attachées par des chaînes bleues, comme le bleu des larmes. Le garçon entend une mélodie "Lu li la" une voix dont il ignore la provenance. Et la chanson guérit lentement son âme, bien qu'il se demande qui chante la mélodie.

Un laps de temps indéterminé s'écoule et un jour, le garçon comprend le sens de la berceuse chantée et y ajoute de nouveaux mots. Un "message" arrive, qui semble venir d'au delà du plafond, sous la forme d'une lumière et l'horloge commence à bouger lorsque les chaînes disparaissent, annonçant qu'il va bientôt renaître et qu'il s'agit de son nouvel anniversaire.

LyricsModifier

目覚めたとき僕はひとり
黒く塗りつぶされた部屋
何も見えず 何も聞こえず
一人震える闇の中

天井には大きな穴
よく見ればそこには巨大なぜんまい
その先から突如響く
得体の知れぬ不気味な声

「罪深き少年よ
お前はこの先永遠に
この部屋からは出られぬ」 

と言った

瞬間 思い出した全ての記憶
自らが重ねた罪の数々を
ここにいる理由と結末に気づいた
もうあのころには戻れないのだと

気づけば両腕にはめられた赤い手錠
それわきっと誰かの流した血の色
両ぅの足首には青い色の鎖
それはきっと誰かの涙色

「るりらるりら」聞こえてきた歌は
誰が歌う子守唄だろうか⋯

どれほどの時が流れただろう
動かぬぜんまいに尋ねた
どこからともなく聞こえてくる
歌声だけが僕を癒す

ある日僕は気づいたんだ
その歌の真実の意味を
そした僕は子守唄に
新しい言葉を付け足した

ぜんまいの隙間から
落ちてきた小さな光
それはきっと
―君がくれたメッセージ―

廻り始めたぜんまいは静かに語る
「罪が消したゆるされることはない」
だけど 水という言葉 悪という言葉
僕らはそれらを歌へと変えよう

赤い手錠外れ 僕に語りかける
「これからあなたは
生まれ変わるのよ」と
青い足枷外れ 僕に話しかける
「今日が君の新しいBirthday」

すべてが廻りそして白く染まる
もうすぐ君に会いに行くよ

Mezameta toki boku wa hitori
Kuroku nuritsubusareta heya
Nanimo miezu nanimo kikoezu
Hitori furueru yami no naka

Tenjou ni wa ooki na ana
Yoku mireba soko ni wa kyodai na zenmai
Sono saki kara totsujo hibiku
Etai no shirenu bukimi na koe

"Tsumibukaki shounen yo
Omae wa kono saki eien ni
Kono heya kara wa derarenu"

To itta

Shunkan omoidashita subete no kioku
Mizukara ga kasaneta tsumi no kazukazu wo
Koko ni iru riyuu to ketsumatsu ni kizuita
Mou ano koro ni wa modorenai no da to

Kizukeba ryouude ni wa merareta akai tejou
Sore wa kitto dareka no nagashita chi no iro
Ryou no ashikubi ni wa aoi iro no kusari
Sore wa kitto dareka no namida no iro

"Ru ri ra ru ri ra" kikoete kita uta wa
Dare ga utau komoriuta darou ka…

Dore hodo no toki ga nagareta darou
Ugokanu zenmai ni tazuneta
Doko kara tomonaku kikoete kuru
Utagoe dake ga boku wo iyasu

Aru hi boku wa kizuita n da
Sono uta no shinjitsu no imi wo
Soshite boku wa komoriuta ni
Atarashii kotoba wo tsuketashita

Zenmai no sukima kara
Ochite kita chiisana hikari
Sore wa kitto

―Kimi ga kureta MESSEEJII―

Mawari hajimeta zenmai shizuka ni kataru
"Tsumi ga keshite yurusareru koto wa nai"
Dakedo mizu to iu kotoba aku to iu kotoba
Bokura wa sorera wo uta e to kaeyou

Akai tejou hazure boku ni katari kakeru
"Kore kara anata wa
Umarekawaru no yo" to
Aoi ashikase hazure boku ni hanashi kakeru
"Kyou ga kimi no atarashii Birthday"

Subete ga mawari soshite shiroku somaru
Mou sugu kimi ni ai ni yuku yo

When I woke, I was alone
In a room smeared black
Not able to see, not able to hear
I tremble alone in the dark

In the ceiling there’s a big hole
Looking closely, there’s a huge spring in there
From beyond that, there suddenly resounds
A ghastly, mysterious voice

"Sinful boy
From this point on you will never
Be brought from this room", it said

In that moment I recalled all of my memories
The many sins piled upon myself
Along with the reason I’m here, in the end I realized
That I can’t return to back then anymore

When I came to, both my arms were clad in red manacles
That is surely the color of someone’s spilled blood
As for both my ankles, they have blue colored chains
That is surely the color of someone’s tears

"Lu li la lu li la", the song I came to hear
I wonder who is singing this lullaby?…

How much time has passed?
I asked of the unmoving spring
Only the singing voice
That I’m hearing out of nowhere heals me

One day I realized
The true meaning of that song
And I added on new words
To the lullaby

From a gap in the spring
A small light fell down
This is, surely
–A message you sent me–

The spring that began to turn recites quietly
“Your sins will never be forgiven”
But a word called water, a word called evil
We shall change those into a song

The red manacles fall off and address me
"After this you will be reborn"
The blue shackles fall off and talk to me
"Today is your new birthday"

Everything spins and dyes white
I’ll go to see you very soon

English translation by Pricechecktranslations

Text du clip Modifier

Happy Birthday!

Joyeux Anniversaire !

Chanson liéesModifier

Clockwork LullabyModifier

Clockwork Lullaby partage le motif "Lu Li La" et ses propriétés curatives évoquées dans Re_birthday, ainsi que le thème suivant: ajouter des mots à la chanson.

WordplayModifier

Wordplay partage le thème des "mots" évoqué dans Re_birthday.

The Song I Heard SomewhereModifier

The Song I Heard Somewhere fait référence à Re_birthday, avec Irina qui est informée de sa futur renaissance de la même que le mystérieux chanteur dans Re_birthday.

AlbumsModifier

ApparitionsModifier

AnecdotesModifier

Conception et OrigineModifier

  • Dans l'histoire, un Re_anniversaire est un événement de "reformatage" impliquant à la fois la destruction et la création du monde; il ne peut être effectué que par un ensemble de jumeaux irréguliers travaillant ensemble.
  • La chanson était censée être en quelque sorte une réponse à Regret Message, les deux chansons contenant "Re" au début de leurs titres pour renforcer le parallélisme.
  • Cette chanson a été publiée à l'occasion du premier anniversaire de Rin et Len.

CuriositésModifier

  • Clockwork Lullaby, le récitatif original de Re_birthday, représente le personnage de Len dans une pose similaire à celle opposée à la chanteuse mystérieuse de Clockwork Lullaby.
  • Au cours du clip de la chanson, le refrain chanté par Miku, KAITO ou MEIKO est complété par des images respectivement saturante verte, bleue et rouge.
  • Une version réarrangée de la mélodie de Le Serviteur du Mal peut être entendue comme le deuxième pont musical.
  • Dans le clip de Capriccio Farce, Adam est présenté avec des chaînes rouges et bleues, probablement une référence à cette chanson.
  • Dans l’album Clockwork Lullaby, Kiril Clockworker explique qu'il veut cacher à TALOS le contenu de la chanson et que le garçon qui y est mentionné n'est pas encore né.

GalerieModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .