FANDOM


Miku Miroku
Mikuavatar
Informations techniques'
Japonais 三六三九
Romaji Miroku Miku
Vocaloid

Hatsune Miku

Renseignements Biographiques
EC 826
Mort EC 842
Classification Humain
Ethnie Jakokuese
Sexe Female
Couleur Des Cheveux Green
Couleur Des Yeux Green
Affiliation(s) Jakoku
« Vous dites que je ne dois pas aimer un étranger ? »
―Miku Miroku

Miku Miroku était un membre de la famille Miroku à Jakoku et la fille de Kai et Mei. Après le grand incendie qui a frappé Enbizaka, Miku est tombée amoureuse de Kiji Yarera, sortant avec un Elphe, et donc un étranger, en dépit de la désapprobation de son père. Après la mort de sa mère, Miku l'a remplacé dans son travail à la draperie.

Histoire Modifier

Jeunesse Modifier

« Nous avons de la chance que notre maison se trouve de l’autre côté de la rivière car le feu nous a manqué, mais mon mari a tout de même quelques légères brûlures. »
―Mei Miroku[src]

Née en EC 826, Miku a été élevée par Kai et Mei Miroku aux côtés de sa sœur cadette Rin à Enbizaka, Jakoku. En grandissant, Miku participait occasionnellement à l'entreprise de produits de mercerie de la famille. Quand un grand incendie a frappé Enbizaka en EC 838, sa mère et sa sœur sont restées chez elles pendant que l'incendie ravageait la ville principale de l'autre côté de la rivière. peu de temps après, la famille a découvert que le dos de la main gauche de Kai avait été gravement brûlé.

Au cours des efforts de reconstruction qui ont suivi l'incendie, Miku a rencontré Kiji Yarera de la firme Yarera-Zusco et est tombé amoureuse de lui. Ils sont sortis ensemble malgré la désapprobation de Kai. Alors que la reconstruction d'Enbizaka arrivait à son terme, Miku apprit que sa mère avait demandé à la Fondation Freezis de reconstruire le magasin de couture Sudō et de remplacer tous ses meubles et outils pour les donner à sa bonne amie Kayo Sudō. À son seizième anniversaire, Miku a reçu un kimono gris de Kai.

Meurtres d'Enbizaka Modifier

« L’intérieur de la maison a été dépouillé, c’est donc un peu gênant."
"C'est vrai..."
"Sans vous le dire, nous avons demandé à la société Freezis de vous fournir des articles ménagers. »
―Miku et Kayo Sudō[src]
MikuTailor

Miku qui reçoit Kayo

Durant l'hiver de l'EC 842, Mei a envoyé Miku recevoir Kayo Sudō devant son atelier de couture nouvellement reconstruit, car elle était trop occupée. En saluant Kayo, Miku fut perplexe car Kayo la fixait, probablement parce qu'elle n'avait aucune brûlure apparente puis elle expliqua à la femme qu'elle avait été envoyée pour la faire visiter dans son magasin reconstruit et réaménagé. Après avoir autorisé Kayo à entrer, Miku lui demanda de remercier la Fondation Freezis pour son travail et s'excusa.

Après que le cadavre de Mei ait été retrouvé dans la rue principale, Miku se plaignit de la mort de sa mère et commença à la remplacer dans le commerce de draperies, effectuant des courses pour son père et traitant souvent avec Perrié Cutie Marlon à la Maison de commerce Freezis. Elle a également continué à se plaindre auprès de Kiji de l'incompétence des officiers du magistrat dans l'enquête sur la mort de sa mère. À peu près à la même époque, Miku tomba enceinte de l'enfant de Kiji et les deux firent ensuite l'objet de fiançailles.

Quelques mois plus tard, après le départ de Kiji pour signaler l'affaire à ses parents, Miku a révélé sa grossesse à Kai, cette nouvelle a été accueillie avec indignation. Peu de temps après, elle partit pour prendre une commande de la Maison de commerce Freezis, partageant les événements récents avec Perrié avant de partir. Ne souhaitant pas retourner chez son père, elle est restée dehors toute la nuit jusqu'à ce qu'elle rencontre Kayo Sudō, qui l'a poignardée à mort.

Héritage Modifier

« Un corps a été trouvé dans la rivière."
"Oh mon... est-ce que quelqu'un de ivre s'est noyé ? »
―Oyuka et Kayo[src]

Après le meurtre de Miku, Kayo a pris son obi et l'a réajusté pour elle, tandis que le cadavre de la fille a été retrouvé échoué sur la rive du fleuve le lendemain matin. L'agent Uibee et le détective Eikichi Akagi ont enquêté sur l'affaire par la suite, notant les différences entre les meurtres de Miku et de sa mère. L'agent a par la suite informé Kai de la mort de Miku et le père et la fille restants ont déposé un grief. Lorsque l'agent Uibee a plus tard tenté d'interroger Kiji, il s'est souvenu de ses paroles sur l'incompétence du bureau du magistrat, jurant qu'il retrouverait et tuerait le meurtrier lui-même.

Par la suite, de nombreux officiers, détectives et employés de la société Yarera-Zusco ont enquêté sans succès sur les deux meurtres. Kayo a plus tard assassiné la sœur de Miku, Rin, portant les trois accessoires et vêtements qu'elle avait recueillit sur les trois cadavres, alors qu’elle était confrontée à Kai avant de l’assassiner peu de temps avant son arrestation. Au cours de son procès, Kayo a affirmé qu'elle avait tué les femmes parce qu'elles avaient eu une liaison avec son mari. Lorsque Gakusha a posé des questions sur Kayo alors que sa tête coupée était exposée, le moine a été informé de son horrible assassinat de la famille Miroku.

Personnalité et traits Modifier

« Ma fille n'a jamais vraiment aidé aux taches ménagères, mais depuis ce qu'il s'est passé avec Mei, elle semble se préoccuper de moi et de sa sœur Rin et fait de son mieux à la place de Mei. Même si elle est probablement déprimée par la mort de sa mère elle-même ... Je lui en suis reconnaissant. »
―Kai à propos de Miku[src]

Miku était une fille rebelle mais compatissante envers ceux qu'elle aimait. Alors qu’elle aidait rarement le magasin familial et préférait s’amuser en ville, la jeune fille se comportait toujours de manière polie et cordiale avec des inconnus. Aimée par sa famille, la jeune fille était particulièrement respectueuse envers sa mère, prête à aider Mei en cas de besoin. Après le décès de sa mère, l’adolescente s’intéressait beaucoup plus à sa famille. Elle a de suite démontré une forte volonté en assumant les responsabilités de Mei à sa place tout en restant optimiste malgré son chagrin personnel face à la tragédie. Quoi qu'il en soit, Miku se sentit frustré par l'incapacité du bureau du magistrat d'Izami à trouver le meurtrier, pensant qu'ils étaient tous incompétents.

Compétences Modifier

Miku était bonne travailleuse, aidant dans le magasin de vêtements de sa famille et faisant des courses pour sa mère quand elle le pouvait. Elle était également une bonne oratrice, capable de transmettre clairement des informations tout en maintenant un comportement chaleureux et poli. Cependant, l'adolescente n'avait aucune capacité physique apparente, la laissant complètement impuissante face à un tueur armé.

Liens Modifier

Kai Miroku : le père de Miku. Miku aimait et prenait soin de son père. bien que les frictions aient augmenté entre elles à cause de sa relation avec un étranger, les deux se sont rapprochées après la mort de Mei et ont essayé de surmonter la tragédie. Cette friction a toutefois repris à la suite de la grossesse de Miku; son refus de lui faire face par la suite est ce qui a conduit à sa mort.

Mei Miroku : la mère de Miku. Miku aimait sa mère et participait à ses démarches auprès des victimes de l'incendie ainsi que des affaires de la famille. Après sa mort, elle a été déçue par la police à Jakoku et a porté plainte pour sa mère.

Rin Miroku : la plus jeune sœur de Miku. Miku s'occupait de sa sœur cadette et les deux avaient une relation cordiale.

Kiji Yarera : le petit ami de Miku. Miku avait une relation étroite avec Kiji et l'aimait malgré la désapprobation de son père, lui rendant souvent visite, partageant avec lui ses frustrations personnelles et même concevant un enfant avec lui.

Kayo Sudō : La tueuse de Miku. Miku est devenue la cible de la couturière jalouse en raison de sa belle apparence et de ses vêtements.

Anecdotes Modifier

Conception et Origine Modifier

  • Le nom de Miku est écrit en kanji japonais, en utilisant le kanji pour "trois" et "neuf", respectivement; c'est peut-être une référence à Miku Day, qui est célébré le 9 mars.
  • Son nom de famille est écrit comme 六 en kanji japonais, ce qui signifie littéralement "36".
  • Le nom Miroku provient du numéro atomique de Krypton; il s'agit d'une référence à Crypton Future Media Inc., la société qui a produit la vocaloid Miku.
  • Miku partage également son nom avec son représentant Vocaloid.

GalerieModifier

AppearancesModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .