Wiki Les Chroniques d'Evillious
Advertisement
Mei Miroku
Meiavi2.png
Informations techniques'
Japonais 三六冥
Romaji Miroku Mei
Vocaloid

MEIKO

Renseignements Biographiques
Mort EC 842
Classification Humain
Ethnie Jakokuanaise
Sexe Femme
Couleur Des Cheveux Brun
Couleur Des Yeux Marron
Affiliation(s) Jakoku
« La dame du magasin Miroku était célèbre pour son dur labeur. »
―Oyuka

Mei Miroku était un drapier d'Enbizaka à Jakoku et la propriétaire de la boutique Miroku. Épousant Kai Miroku à un jeune âge, Mei a aidé son mari à gérer leur entreprise de mercerie, en se familiarisant avec leur rivale, Kayo Sudō. Suite au grand incendie qui a frappé la ville, elle a aidé son père à soigner les survivants.

 Histoire[]

Jeunesse[]

« Oh mon Dieu, que c'est embarrassant…Je m'en vais jamais dehors, je laisse cette tâche à ma femme, alors que moi je m'enferme dans notre maison pour travailler. »
―Kai Miroku

Mei est née à Enbizaka, à Jakoku à peu près vers les débuts de EC 800, étant la fille d'un docteur et d'une lucifénienne. En grandissant, Mei élargit ses connaissances en médecine sous la tutelle de son père. Après la mort de sa mère, Mei se maria avec Kai Miroku à seize ans aidant son mari à tenir la draperie, en faisant les courses tandis qu'il travaillait à la boutique. À cette époque Kai lui offrit un kimono rouge comme cadeau et le porta souvent. Tous deux eurent ensemble deux filles, se nommant respectivement Miku et Rin. Apprenant à propos l'incroyable talent de la tailleuse locale Kayo Sudou en EC 838, Mei commença secrètement à lui demander de s'occuper de commandes de plus en plus difficiles pour eux.

La tragédie[]

« Ma maison se situe sur l'autre berge de la rivière, ce qui fait que heureusement nous ne fûmes pas pris dans l'incendie, mais mon mari souffrit de quelques brûlures légères. »
―Mei Miroku

Lorsqu'un immense feu se déclara à Enbizaka vers la fin de l'année, Mei et ses filles étaient restés chez elles tandis que l'incendie ravagea la ville principale de l'autre côté de la rivière. Kai rentra plus tard à la maison, ayant quelques brûlures résiduelles sur sa main gauche. Quand son père commença à s'occuper des personnes blessées à la clinique, Mei partie aider les victimes. Dans le processus, Mei se soucia en particulier de Kayo qui fut sévèrement brûlée et apprit que ni son mari ni son fils n'ont survécu. Quand Kayo se réveilla, Mei a dû à contrecœur lui partager cette nouvelle et a été témoin de l'effondrement mentale de la femme.

Après que la Fondation Freezis ait aidé à reconstruire toute la ville, Mei fit en sorte que la société étrangère fasse remeubler la maison de Kayo avec des fournitures de couture et des meubles, tentant de reconstruire l'intérieur à l'identique que celui d'origine. Elle a également commencé à traiter des commandes directes avec Perrié Cutie Marlon de la Maison du Commerce Freezis, recevant encore plus de commandes de kimono.

Retour de la couturière[]

Héritage[]

Personnalité et traits[]

« - Bien, toi, Miku et Rin, vous êtes toutes saines et sauves parce que vous êtes restées à la maison, l'incendie n'a pas traversé la rivière. Ce qui est une bonne chose.
- …Mais de nombreuses personnes perdirent la vie.
 »
―Kai et Mei

Mei était une gentille et compatissante femme, dévouée à aider les autres quitte à prendre sur elle-même. Né dans un couple interracial, Mei ne faisait aucune distinction entre les Jakokuanais natifs et les étrangers de Maistia et d'Evillious, traitant tout le monde avec un comportement charitable. Cette ouverture et cette générosité se sont également étendues aux entreprises, demandant volontiers l'aide de Kayo Sudou bien qu'elle soit théoriquement le rival commercial des Mirokus. Sa compassion l'a amenée à être dévastée par le nombre de décès survenus pendant l'incendie, non contente du fait qu'elle et sa famille aient survécu, et a fait tout ce qu'elle pouvait pour aider les survivants, Kayo en particulier. Mei était également douée pour lire à travers les autres, se méfiant de l'attitude de son mari et fut rapide à déterminer l'intention meurtrière de Kayo.

Compétences[]

« - Actuellement, moi aussi je fus élevée dans une famille de docteurs, donc j'en suis un peu influencé aussi…
- Ah, tu es donc comme ma petite Mei dans ce cas, hm ?
 »
―Bufuko Tsukimoto et le père de Mei

Du fait qu'elle était la fille de médecin, Mei connaissait la médecine, ce qui lui permettait d'aider son père à traiter les patients. En tant que madame de la famille Miroku, Mei était compétente en affaires, faisant des courses et les interactions publiques quotidiennes avec leurs clients avec une ferveur dévouée. En raison de ces compétences et de sa personnalité sympathique, la jeune femme a démontré des compétences sociales et des manières de chevet adéquates.

Liens[]

Anecdotes[]

Conception et Origine[]

Curiosité[]

Galerie []

Apparitions []

Advertisement