« Allons, commençons cette farce nommée jugement »
―Serviteurs[src]

La Farce de Capriccio est une chanson sortie dans l'album Evils Court, le 2 septembre 2011, et plus tard postée sur Nico Nico Douga par Akuno-P le 29 Octobre 2011. Il s'agit de la septième chanson de la Clockwork Lullaby, relatant de la rencontre entre les différents habitants du Théâtre du Mal.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

Les Reliques de Péchés éveillées se rencontrent toutes dans un théâtre en ruines pour commencer un "procès". Le Maître du Tribunal préside l'audience, annonçant que les autres doivent trouver la Relique de Péché manquante, et elle demande à Ma de trouve son emplacement. Ma déclare qu’elle ne le connait pas, mais qu'elle craint toutefois qu’elle soit dans “les mains de celle-ci”. Gear pense qu’il ne se passera rien de spécial quand les réceptacles seront unis, mais le Maître du Cimetière se moque de lui en le traitant de bon à rien.

Le Maître du Tribunal ordonne ensuite à Gammon Octo de raconter les événements qui l’ont amené dans cette forêt. Il raconte qu’il y est entré afin de chercher l'Épée Venom qui l'aiderait à guérir d'une terrible malédiction. Il a alors été capturé par le Maître du Cimetière et ses Serviteurs. Le Maître du Tribunal le sentence à la peine de mort, mais Gammon est sauvé in extremis par Waiter, qui voulait en faire son esclave, et devient “le Jardinier”. Les personnages mentionnent comment un homme profondément seul construisit ce théâtre dans la forêt, avant sa mort. On ne sait cependant pas si l’Utopie dont il rêvait pour lui et sa fille existera un jour.

Composition[modifier | modifier le wikicode]

La chanson utilise les banques vocales de Miku Hatsune, Kagamine Rin/Len, Gakupo, Luka Megurine, et Gumi du programme VOCALOID2. MEIKO et KAITO sont également utilisés avec le programme VOCALOID. Un tambour de synthé, un piano synthé, un piano et une guitare synthé sont régulièrement utilisés.

La chanson commence avec une ligne d’ouverture, qui s’arrête à 0.14. Une ouverture instrumentale commence après ça, finissant à 0.33. Le premier couplet commence avec la voix de Miku, et prend une brève pause instrumentale à 0.48. La voix de Luka prend le relais, et s’arrête à 1.05, interrompue par les voix de Rin et Len. Un pont partagé entre KAITO et MEIKO commence à 1.12, et le premier refrain commence à 1.37, changeant de voix entre Rin, Len, Luka et MEIKO. Une phrase forte est dite par KAITO et Miku à 2.03. Un instant instrumental commence à 2.10, et le deuxième couplet débute à 2.23, Miku commençant à chanter, Gakupo chantant la partie suivante, à nouveau interrompu par Rin et Len à 2.53. Le deuxième pont commence à 3.00, partagé entre Gakupo et Rin. Le deuxième refrain commence à 3.26, avec un duo entre Luka et Gakupo, puis passe ensuite à Rin et Gakupo. A 3.51, l’indicatif musical de la melodie “lu li la” est chanté par Len, la deuxième phrase forte dans la chanson.

La chanson fait un rapprochement, avec une mélodie similaire aux ponts à 4.00. Le refrain final commence à 4.23, commençant avec MEIKO, ensuite KAITO, Miku, Rin, Len, Gakupo, Luka, et finalement Gumi. La dernière phrase est chantée par Rin et Len à 4.53.

Paroles[modifier | modifier le wikicode]

空の被告席 ガラクタばかりの傍聴席
さあ始めよう 裁判という茶番を

「神の命により探し求める
器も残るはあと一つだけ
その在りかをもしも知るのならば
それを証言なさい『時の魔導師』よ」

「時を超え姿を変え主を変え
それはすでに舞台に登場している
されど今の在処は我も知らず
おそらくはあの娘の手の中に」

「探せ 探せ アイツを探せ
右か左かあるいは下か
全てのカギを握ってる『冥界の主』を探せ」

「いつまでこの茶番を続けるのか
その先には何もない」

「罠に落ちたアダムの魂よ
お前の成せる事などもう何もない」

揺らぐ天秤 乱れた脚本(シナリオ)
罪に汚れた器達
各々の歌を勝手に奏でる
不協和音の狂想曲(カプリシオ)

物語は既に神と悪魔の 手を離れて独り歩き
彼らがもしもこの地にいたなら
こう言って嘆くだろう

——本当に恐ろしいのは
人間の欲望だった——

「少し情報を整理しましょう
悪魔の血を引く卑し男よ
許可してあげるので語りなさい
お前がこの森に来た時の事を」

「我の身に宿る忌まわしき呪い
それを解く為に必要となる
先祖由来の剣を求めて
一人でこの森にやってきた」

(殺せ 食らえ 無理なら 捕まえろ
森に入った不届き者を)

(裁け裁け とにかく裁け
開廷!判決!死刑!)

「捕らえられ覚悟を決めた時に
気まぐれ少女が手を差し伸べた」

「ちょうど雑用係が欲しかったの」

「そして我は『庭師』になった」

『時の魔導師』『呪われた庭師』
目覚めぬ器の代用品
各々の野望胸に秘める
不穏分子の侵入者(インベーダー)

『人形館長』『墓場の主』『歯車』
『待つ者』『冥界の主』
全ての終わりが訪れた時
笑っているのは誰なのか?

るりらるりらるりるりら
響くイレギュラーの鼓動

友情 トラウマ 正義 幻覚
希望 破滅 夢 欲 愛 死
全てを溶かして廻り続ける
ぜんまい仕掛けの子守唄
孤独な男がその死の間際
作りあげた映画館
彼が望んでいたユートピアは
完成するのだろうか?

さあ見届けよう 人生という茶番を

Kara no hikokuseki GARAKUTA bakari no bouchouseki
Saa hajimeyou saiban to iu chaban wo

「Kami no mei ni yori sagashi motomeru
Utsuwa mo nokoru wa ato hitotsu dake
Sono arika wo moshimo shiru no naraba
Sore wo shougen nasai『Toki no Madoushi』 yo」

「Toki wo koe sugata wo kae nushi wo kae
Sore wa sude ni butai ni toujou shiteiru
Saredo ima no arika wa ware mo shirazu
Osoraku wa ano ko no te no naka ni」

「Sagase sagase AITSU wo sagasu
Migi ka hidari ka arui wa shita ka
Subete no KAGI wo nigitteru 『Meikai no Nushi』 wo sagase」

「Itsumade kono chaban wo tsudzukeru no ka
Sono saki ni wa nanimo nai」

「Wana ni ochita ADAMU no tamashi yo
Omae no naseru koto nado mou nanimo nai」

Yuragu tenbin midareta SHINARIO
Tsumi ni yogoreta utsuwa-tachi
Ono-ono no uta wo katte ni kanaderu
Fukyouwaon no KAPURISHIO

Monogatari wa sude ni kami to akuma no te wo hanarete hitori aruki
Karera ga moshimo kono chi ni ita nara
Kou itte nageku darou

––––– Hontou ni osoroshii no wa
Ningen no yokubou datta ––––

「Sukoshi jouhou wo seiri shimashou
Akuma no chi wo hiku iyashi otoko yo
Kyoka shite ageru no de katarinasai
Omae ga kono mori ni kita toki no koto wo」

「Ware no mi ni yadoru iwamashiki noroi
Sore wo toku tame ni hitsuyou to naru
Senzo yurai no ken wo motomete
Hitori de kono mori ni yatte kita」

(Korose kurae muri nara toraero
Mori ni haitta futodokimono wo)

(Sabake sabake tonikaku sabake
Kaitei ! Hanketsu ! Shikei! )

「Toraerare kakugo wo kimeta toki ni
Kimagure shoujo ga te wo sashinobeta」

「Choudo zatsuyou gakari ga hoshikatta no」

『Toki no Madoushi』 『Norowareta Niwashi』
Mezamenu utsuwa no daiyouhin
Ono-ono no yabou mune ni himeru
Fuonbunshi no INBEEDAA

『Ningyou Kanchou』 『Hakaba Aruji 』 『Haguruma』
『Matsumono』 『Meikai no Nushi』
Subete no owari ga otozureta toki
Waratteiru no wa dare na no ka ?

Ru ri ra ru ri ra ru ri ru ri ra
Hibiku IREGYURAA no kodou

Yuujou TORAUMA Seigi Genkaku
Kibou Hametsu Yume Yoku Ai Shi
Subete wo tokashite mawari tsudzukeru
Zenmaijikake no komoriuta
Kodoku na otoko ga sono shi no magiwa
Tsukuriageta eigakan
Kare ga nozondeita YUUTOPIA wa
Kansei suru no darou ka ?

Saa mitodokeyou jinsei to iu chaban wo

Vides sont les sièges de la défense et ceux de l’audience ne présentent que des ordures.
Allons commençons, ce procès au nom de Farce.

「Ayant reçu, selon les dires, le devoir de les rechercher (réceptacles)
Seulement il vous reste un réceptacle à trouver.
Si vous savez où il pourrait bien se trouver
Je vous prie de vous exprimez 『Sorcière du Temps』

「Traversant le temps, en changeant de forme et de maître,
Il organise à présent son entrer en scène.
Mais même maintenant j’ignore où il pourrait être
Mais j’ai bien peur qu’il se tient dans les mains de cette fille.」

「Cherchez, cherchez, recherchez-la.
À droite à gauche et même possiblement en bas
Celle qui détient toutes les clés
Cherchez la 『Maîtresse des Enfers』 」

「Allez vous continuez cette Farce durant longtemps ?
Au final il n’y aura rien du tout.」

「Âme d’Adam tombée dans le piège
Il ne reste plus rien pour vous à accomplir.」

Balance instable d’un scénario désordonné.
Réceptacles souillés du Péché
Entonnant chacun à leur guise leur chant formant
Un Capriccio discordant.

L’Histoire n’est plus entre les mains ni des Dieux ou des Démons et marche seule ;
Et s’ils étaient ici parmi nous
Ils se lamenteraient sûrement.

––––– Ce qui était véritablement terrifiant
était le désir des Êtres Humains. –––

「Mettons un peu d’ordre dans nos informations.
Vous vil homme descendant d’un démon,
Je vous donne la permission de raconter
Pourquoi vous êtes venu dans cette forêt. 」

「Mon corps étant corrompue par une immonde malédiction,
Il me fallait donc afin de la briser
De retrouver l’épée de mon ancêtre qui en est à l’origine
Ainsi je suis venu seul en cette forêt. 」

(Tuez-le Mangez-le et si c’est impossible alors capturez-le
Cette personne insolent ayant osé s’aventurer dans la forêt.)

(Jugeons-le Jugeons-le De toute façon il sera statufiez.
Procès ! Sentence ! Peine Capital !)

「Au moment où je m’étais résigné à finir capturer,
Une jeune fille capricieuse me tendit la main.」

「 J’avais justement besoin d’un laquais pour faire les corvées.」

「Je suis alors devenu le 『Jardinier』 」

『Sorcière du temps』 et 『Jardinier Maudit』
Substituts des réceptacles ensommeillés.
Chacun dissumulant dans leur coeur leurs ambitions
D’envahisseurs aux éléments perturbateurs.

『Poupée Directrice』 『Maîtresse du Cimetière』 『Engrenage』
『Attentiste』 『Maîtresse des Enfers』
Lorsque tout prendra fin
Qui sera la personne qui pourra en rire ?

Lu Li La Lu Li La Lu Li Lu Li La
Résonne le battement de cœur d’Irregular.

Amitié Traumatisme Justice Illusion
Espoir Destruction Rêve Désir Amour Mort
Tout cela continuera de fondre
Pour former la Berceuse Mécanique.
Un homme seul, juste avant sa mort
A fit construire un Théâtre.
L’Utopie qu’il souhaitait tant
S’accomplira-elle, nous nous le demandons ?

Venez assister à cette Farce qu’on nomme la vie.

Traduction faite par Abys-ir dîtes "Merryanne"

Chansons associées[modifier | modifier le wikicode]

Heartbeat Clocktower[modifier | modifier le wikicode]

Heartbeat Clocktower raconte l’avis de GEAR sur les autres résidents du Théâtre, ainsi que le passé du Maître du Tribunal, détaillant comment GEAR s’est sacrifié afin de lui offrir les pouvoirs de la Cuillère de Marlon.

Le Maître du Tribunal[modifier | modifier le wikicode]

Le Maître du Tribunal montre les interactions du Maître du Tribunal avec les autres habitants du Théâtre avant La Farce de Capriccio, ainsi que le détails de ses futurs objectifs.

Maître du Cimetière[modifier | modifier le wikicode]

Maître du Cimetière explique le rôle du Maître du Cimetière dans le théâtre, ainsi que ses relations avec les autres habitants, avant La Farce de Capriccio.

Maître de la Cour Infernale[modifier | modifier le wikicode]

Maître de la Cour Infernale montre ledit maître, en opposition aux habitants du Théâtre du Mal, détaillant son plan pour détruire Evillious avec la Clé D'Or.

Madame Merry Go Round[modifier | modifier le wikicode]

Madam Merry Go round raconte le rêve prophétique de Gammon Octo qui montre le sort réservé à la Maîtresse du tribunal si elle atteint son objectif. C'est d'ailleurs ce qui poussera cette maitresse et les autres habitants du théâtre à chercher la relique du péché de la colère.

Jugement corrompu [modifier | modifier le wikicode]

Jugement corrompu montre la corruption du créateur de théâtre du mal et son objectif qui est de sauver sa "fille"

Albums[modifier | modifier le wikicode]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

Conceptualisation et Origine[modifier | modifier le wikicode]

  • Le titre de la chanson fait référence à la Maîtresse du Tribunal et à son comportement, désignant ainsi une audience comme un "caprice".
  • ”Capriccio”, signifiant “caprice” en italien, est le nom du dernier Opéra de Richard Strauss, liant donc la chanson à la dernière année des Chroniques d’Evilious : comme l’Opéra, la chanson représente 10 personnages.
  • Une farce est une oeuvre dramatique dans laquelle des situations improbables, des personnages exagérés, et souvent des éléments burlesques sont utilisés pour un effet humoristique ; à double-sens, ça renvoie aussi à des moqueries frustrantes d’une situation.

Curiosités[modifier | modifier le wikicode]

  • La brochure de Evils Court annonce le début d'un simulacre de jugement, citant les premières paroles de la chanson.
  • Plus tard dans la brochure, Gammon exprime sa frustration de ne pas avoir une réunion ordinaire, mais se retient de se plaindre, pour ne pas énerver le Maître de la Cour.
  • Pendant chaque couplet, une boite de dialogue apparaît pour dépeindre les paroles, et, pendant chaque “entracte” de la chanson, une liste de profils apparaît pour les personnages impliqués, décrivant leurs actions et leurs caractères ; les présentations utilisées pour les dialogues et les profils sont des parodies des jeux Ace Attorney.
  • La chanson fait une petite référence à la Série des Sept Péchés Capitaux, commençant par "さあ..."(Maintenant/Commençons), cette phrase commençant d'ailleurs toutes les chansons de la série.
  • Chaque personnage est accompagné d’un objet en fond, représentant leur domaine, et/ou leur rôle dans le théâtre ou, dans le cas du Maître des Plaines Infernales, l’Enfer.
  • Dans le dernier couplet, les personnages chantent en suivant l’ordre des dates de sortie de leurs Vocaloid respectif.
  • Dans Evils Court, la chanson est précédée par un instrumental nommé “5 minutes avant l'Audience”, utilisant le même rythme que pour La Farce de Capriccio, quoique plus lent et avec des instruments différents.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.